Un vent de renouveau

René Gruau - Sourire, écharpe, manteau à pois

Pour mon grand retour, ce blog a quelque peu mué, en écho aux changements qui se sont produits dans ma vie personnelle (j’ai quitté Paris plus tôt que prévu pour chercher du travail dans ma chère ville de Nantes). Je n’étais plus très motivée par le regard scrutateur de Miss Dior qui ornait l’en-tête du blog depuis sa création, et ne s’accordait pas toujours avec le contenu qui se trouvait en dessous. Il a donc changé d’allure, mais également subi des modifications plus profondes, sur lesquelles je me permets de revenir plus en détail :

– La plus importante étant certainement le fait qu’il est devenu vraiment bilingue ! Si j’ai toujours écrit en français et en anglais, je n’ai jamais été très satisfaite de la solution consistant à écrire mes articles en laissant simplement se succéder les deux langues, car je ne trouve pas ça confortable à la lecture, et pas très vivant. J’ai bien pensé à alterner paragraphe par paragraphe, mais j’ai déjà lu d’autres blogs qui font ça et je ne trouve pas ça mieux. Ça m’a pris un temps fou de dupliquer mes articles (et je n’ai pas encore tout à fait fini sur les billets très riches en images) et j’ai désormais deux nouveaux flux rss (je vous invite à vous réinscrire si votre abonnement habituel ne répond plus, ce qui est probablement le cas ! ), ce qui m’a quelque peu compliqué les choses, mais je crois que le résultat est plus confortable pour quiconque navigue sur le blog, et c’est ce qui m’importait.

– Hormis cela, le changement le plus apparent est évidemment son look, fruit d’un long travail mené avec mes petites mains de non-graphiste. Je suis un peu frustrée de ne pouvoir faire mieux (je rêve d’un joli look complété par une illustration personnalisée comme celui de Candice, ou du très joli design de Juliette, avec son élégante petite charte de logos et ses chouettes widgets), mais comme j’en ai eu la confirmation en lisant les excellents billets que Marie Guillaumet consacre au web design, c’est un exercice qui demande du talent, des compétences, du temps et donc, quand on ne dispose pas de tout ça… de l’argent ! Or, en ce moment, j’économise plutôt pour ✩ la machine à coudre de mes rêves ✩ … En revanche, si le sujet vous intéresse, je ne saurais que vous recommander les passionnants articles consacrés à la refonte des blogs de Stella Polaris, Sucre d’orge et, plus loin de mes références (mais assez amusant et d’autant plus intéressant que ce milieu m’est pratiquement inconnu), du groupe Spleen Arcana. Mon propre design est indigne de ces sources, mérite encore quelques bidouilles et pêche sans doute encore, techniquement, mais il est propre, ne clashe plus avec les photos ou les illustrations et m’a redonné l’envie de bloguer, ce qui est déjà pas mal ! En outre, je ressors tout de même enrichie par l’expérience : je n’ai plus (trop) peur de faire un peu de PAO et je n’exclus pas, par exemple, de changer le design en fonction des saisons si l’envie m’en prend, désormais.

– Enfin, c’est presque un autre sujet, mais je me suis longtemps demandé quelle était la ligne éditoriale de Carlotta Stermaria. Comme l’indique sa signature d’origine, « carnets de style(s) », je n’ai jamais considéré ce blog comme un blog de couture, mais c’est incontestablement ce qui lui a attiré le plus d’audience. Je sais que ce serait dans son intérêt que je « resserre » mes écrits à ce seul sujet mais… je n’en ai pas très envie ! Même si mes questions loufoques sur le complexe de Peau d’Âne ou le koromogae ne trouvent pas trop preneur, j’ai tout de même envie de leur donner leur place ici. Pire, j’ai envie de parler de davantage de choses encore, comme la ville où je vis, la musique, les voyages… Je suis longtemps restée un peu frustrée devant cet état de fait, mais je me suis reprise : certains de mes blogs favoris sont des blogs touche-à-tout, un terme qui me définit moi aussi assez bien. Tant pis donc pour le blogging de niche : j’ai remis un peu d’ordre dans les catégories, et plutôt que de resserrer la focale, on l’ouvre. Na.

Je ne sais pas si parmi vous, lecteurs et lectrices, certain-e-s se sont déjà trouvé-e-s face à une « crise de blogging » de la même sorte, mais si c’était le cas, ça m’intéresserait beaucoup d’avoir vos retours d’expérience sur le sujet !

7 réponses sur “Un vent de renouveau”

  1. Félicitations pour cette refonte, Carlotta ! Il y a une cohérence avec ce que tu avais avant, je trouve que la transition est réussie. On n’a pas l’impression de se retrouver tout à coup dans un univers étranger ; on retrouve ses petits. Ce qui ne coule pas de source du tout lors de diverses refontes, crois-moi.

    Pour ce qui est de la crise du blogging : oui, je crois qu’on passe tous par là à un moment donné.

    L’essentiel c’est de faire ce qui te plaît à toi. Si tu prends plaisir à ce que tu fais, ça se sentira, et tes lecteurs y prendront plaisir aussi. Il ne faut pas trop se préoccuper du quand dira-t-on, et ce même si c’est de l’opinion de personnes dont tu aimes lire l’avis à la suite de tes billets.

    L’essentiel est de cultiver ta personnalité et ton univers. C’est ça qui est intéressant.

    Je sais d’expérience que les sujets légèrement en marge trouvent en apparence moins preneur ; pas parce qu’ils sont inintéressants, mais parce que les lecteurs ne savent pas forcément quoi ajouter ! En regardant tes stats, tu verras que ces billets sont quand même lus.

    Ah, et merci pour tes compliments, je suis touchée ! :*)

    1. Merci (où est l’emoji qui rougit quand on a besoin de lui?)!!

      Pour être tout à fait honnête, je ne partais pas non plus de rien sur la question de l’identité, qui est l’une de mes expertises sur le plan professionnel – mais ça rendait aussi la question de la refonte d’autant plus frustrante, rapport à mes limites technico-créatives!

      Tes billets ont vraiment été d’une grande grande aide pour moi, d’une part en confirmant que certes, le web design c’est de la technique, mais aussi un travail créatif et intéressant, proche de ce que je sais déjà faire, et en opérant aussi comme un déclic, me faisant comprendre que zut, moi aussi je voulais une refonte! Merci donc de les avoir écrits.

      Et tu as parfaitement raison pour les billets ‘en dehors’, je m’en rends compte : moi-même partie m’installer à nouveau à l’ouest, j’ai été très sensible à tes billets sur Rennes, mais je ne les ai jamais commentés!

  2. Je ne sais pas à quoi ressemblait ce blog avant (je viens tout juste de le découvrir :)) mais j’aime beaucoup le look actuel, tout en sobriété.
    Pour le fait qu’il es aussi en anglais sur une autre url, je trouve ça vraiment top! Je ne sais pas si j’en aurais le courage (quel travail en plus ça fait!) mais c’est une très bonne idée.
    Bon retour sur la blogosphère! 🙂

    1. Merci, je suis très flattée (et oui, je ne conseillerais pas trop de le faire à quelqu’un qui n’en aurait pas vraiment envie)! Et merci d’avoir laissé un petit mot en passant par ici.

  3. j’aime bien ce nouveau cadre, avec ces lettres manuscrites ou presque.
    La crise du blogging, pas forcément (9 ans de blog au compteur), mais la crise de la blogosphère, assurément…
    Cela dit, j’ai fait un grand ménage dans mes lectures et me voila réconciliée

    1. 9 ans ! Je t’admire… Concernant la blogosphère, je peux comprendre – je ‘nettoie’ régulièrement mes flux RSS et souvent, je ne m’en porte que mieux !

  4. Je débarque sur ton blog, alors je ne connais pas ce qu’il était avant mais l’actuel est vraiment super! Je le trouve personnalisé et sobre, j’aime beaucoup.
    Pour ce qui est des crises blogesques, j’en vis moi même des quasi permanentes et ça ne fait qu’un an que j’ai créé le mien!! 🙂 J’ai toujours l’impression que ce n’est qu’une toute petite partie de ce que j’ai dans la tête, j’ai souvent envie de changement, de montrer d’autres univers…
    Et j’en suis arrivée à la même conclusion que toi, il faut suivre ses envies et si tu as envie de changer le design plus souvent, fais-le ça t’appartient, du moment que tu es en accord avec toi même!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.