Nostalgie estivale

Ça y est, c’est officiel : l’automne est arrivé. J’ai beau avoir obstinément martelé depuis le début du mois que « l’été ne finit que le 22 septembre », j’ai beau avoir profité du soleil et du sable blanc de La Baule ce dimanche, après avoir encouragé mon amoureux lors du triathlon, la triste et grise vérité est là : la bruine nantaise se fait sentir lorsque je roule à bicyclette, et l’autre jour, j’ai même éternué. L’été est fini. 

Ces photos sont donc quelque peu hors saison, puisqu’elles datent de juillet, mais c’est justement maintenant que j’en ai le plus besoin, à cette époque de l’année où je troque les ballerines contre les bottes, les lunettes de soleil et l’éventail contre les chapeaux et les foulards. C’est au moment où recommencent les superpositions et toutes les problématiques relevant de l’association (ce jean est-il assez moulant pour rentrer dans des bottes ? trop délavé pour être porté avec ce pull ?) que j’ai besoin de me souvenir que non, je n’ai pas rêvé cet été, il y a bien eu une saison dorée où m’habiller consistait simplement à passer une jupe froncée sur un simple T-shirt. Pire, où je n’avais pas forcément besoin de chaussures.

Comme un talisman, cette tenue-type m’évoque un temps défilant comme au ralenti, celui des terrasses chauffées au soleil, des dos nus chatouillés par les cheveux longs, des longues lectures à plat ventre, lorsque l’on se retrouve avec l’empreinte des brins d’herbe sur le coude. Et des chats qui, puisque vous êtes sur leur domaine, viennent frotter leurs moustaches à vos mollets. Je l’admets, ça fait de grands détours pour parler ici d’une jupe corolle qui, quoique je me flatte de l’avoir très bien réalisée, est tout ce qu’il y a de plus simple. Mais sans imaginaire, nos vêtements, il faut bien d’avouer, ne seraient que de pauvres petits bouts de tissu…

Les photos de fin d’après-midi sont de Noctvrna.

 

8 réponses sur “Nostalgie estivale”

    1. J’avoue : suite à ton commentaire, j’ai essayé (sans le col roulé qui n’est pas mon style, mais avec les bottes camel qui le sont tout à fait), et… Je n’y arrive pas ! Il y a quelque chose avec le lin qui fait trop « été » pour moi, il faut croire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.