La chemise préférée de tout le monde

Cet empiècement d’épaule taillé dans le biais de la flanelle a été une tannée à coudre, la flanelle se déformant énormément.

Si vous lisez des blogs de couture depuis un petit moment, vous saurez que pour qui cherche la chemise idéale, élégante, mais pas trop raide, confortable mais pas oversize, comme chipée à un vestiaire masculin, un patron fait office d’étalon : celui de la chemise Archer, édité par Grainline Studio.

Continuer la lecture de « La chemise préférée de tout le monde »

Bonnes résolutions (#2019makenine)

Ce blog a commencé comme une bonne résolution (très mal tenue). Au fil des années, il a été effroyablement négligé. Étant tout de même très attachée à ce petit coin des internets qui est le mien, j’ai décidé de le remettre en service. Il y reste bien des choses à faire, mais tant pis : sur internet comme dans la vie, le mieux, décidément, est l’ennemi du bien ; autant ouvrir la maison, et tant pis si elle est encore en travaux.

Un principe également valable pour la couture : un laborieux perfectionnisme, qui n’est que la face présentable d’une procrastination éhontée, et cette satanée tendance à avoir les yeux plus gros que le ventre m’ont trop longtemps détournée d’une tâche simple : coudre ce dont j’ai besoin. Aussi ai-je décidé cette année de me rallier au projet #makenine.

lire la suite

Feuilles mortes, église et robe chemise

C’était octobre, à Paris, avant de partir en Thaïlande – avec Noctvrna, nous ne pouvions plus nous voir très souvent et avions convenu de nous retrouver avant mon départ pour une séance photo. L’hiver m’inspirant nettement moins que l’été, je n’avais pour son objectif qu’une nouvelle robe chemise à carreaux aux tonalités décidément automnales. Continuer la lecture de « Feuilles mortes, église et robe chemise »

Morceaux choisis – 3

 

Je regarde beaucoup trop de séries pour mon propre bien. Non que je ne fasse que les regarder ; au contraire, en règle générale, une série m’occupe juste assez l’esprit pour me tenir compagnie pendant que je couds, sans trop me distraire de mon ouvrage. Il n’empêche qu’au bout du compte, ça fait beaucoup de temps consacré aux écrans, tout ça : mon temps de série excède désormais mon temps de lecture. Ça n’a l’air de rien dit comme ça, mais pour moi, admettre cette vérité revient à sacrément questionner mon identité !

S’il m’est déjà arrivé de regarder des âneries, ma nouvelle addiction m’a également fait découvrir quelques perles que le retour chagrin de l’automne, qui m’invite au toujours à buller sous une couverture, une tasse fumante à la main, m’a donné l’envie de partager ici … Continuer la lecture de « Morceaux choisis – 3 »

Nostalgie estivale

Ça y est, c’est officiel : l’automne est arrivé. J’ai beau avoir obstinément martelé depuis le début du mois que « l’été ne finit que le 22 septembre », j’ai beau avoir profité du soleil et du sable blanc de La Baule ce dimanche, après avoir encouragé mon amoureux lors du triathlon, la triste et grise vérité est là : la bruine nantaise se fait sentir lorsque je roule à bicyclette, et l’autre jour, j’ai même éternué. L’été est fini.  Continuer la lecture de « Nostalgie estivale »

Un vent de renouveau

René Gruau - Sourire, écharpe, manteau à pois

Pour mon grand retour, ce blog a quelque peu mué, en écho aux changements qui se sont produits dans ma vie personnelle (j’ai quitté Paris plus tôt que prévu pour chercher du travail dans ma chère ville de Nantes). Je n’étais plus très motivée par le regard scrutateur de Miss Dior qui ornait l’en-tête du blog depuis sa création, et ne s’accordait pas toujours avec le contenu qui se trouvait en dessous. Il a donc changé d’allure, mais également subi des modifications plus profondes, sur lesquelles je me permets de revenir plus en détail Continuer la lecture de « Un vent de renouveau »

Oh, hello!

Me voilà de retour – il faut croire que l’été est LA saison qui m’intéresse le plus en couture. En même temps, qui n’aime pas les vêtements d’été, si légers, si gais, si colorés ? Sûrement un tas de gens, dont moi-même, d’ailleurs, qui supporte mal la chaleur au-delà de 26°C. Mais dès le joli mois de mai, avec ses jours qui se rallongent, ses fleurs qui s’ouvrent, et ses vitrines de magasins qui se colorent enfin, il m’est impossible de résister à l’appel de la (ma?) nature, et je couds des vêtements d’été. Ma productivité augmente d’ailleurs certainement avec l’ensoleillement puisque c’est une tenue entière que je montre ici. Continuer la lecture de « Oh, hello! »

Variation sur le même t’aime – 3

Et oui, après la rose et la rouge, il y en avait donc une troisième… Difficile de ne pas trop se répéter à chaque fois tant tout a déjà été dit sur ce patron, sa ligne en coeur, etc. Ajoutons simplement que je porte très peu de vêtements noirs et blancs : à cause de leur contraste, je leur trouve trop de « charisme » pour vraiment me mettre en valeur ; une question me revient souvent : est-ce la fille qui porte la robe, ou bien la robe qui porte la fille (surprenante réflexion, par ailleurs, de la part de quelqu’un dont la garde-robe ressemble assez à un nuancier Pantone)? Mais ces jolies fleurs étaient trop tentantes, dans un esprit dolce-vita-film-en-noir-et-blanc-de-toute-façon… Continuer la lecture de « Variation sur le même t’aime – 3 »